Processus de sélection des articles & Déclaration d'éthique

Processus de sélection

Les manuscrits pour EDL ou PLE doivent être soumis à l’adresse : edl@lairdil.fr, avant la date limite indiquée dans l’appel. La feuille de style doit être respectée dès cette étape. Le comité de rédaction accuse réception des articles et, sur la base de leur pertinence, accepte de les prendre en considération ou les refuse, ou encore donne des conseils d’amélioration ou d’orientation.

Ces propositions d'article, anonymées, sont soumises par l'équipe éditoriale à deux membres du comité de lecture, expert.e.s du domaine et appartenant à des institutions sans lien avec les auteur.e.s. Ces expert.e.s reçoivent aussi le texte de l'appel et une grille d’évaluation pour les aider dans leur travail, et peuvent signaler des références manquantes. En cas de contradiction entre les évaluations, un troisième, voire un quatrième avis est sollicité. Les rapports d’évaluation ainsi que les articles annotés par le comité de lecture, sont envoyés aux auteur.e.s qui procèdent aux corrections demandées ou justifient tout refus. Lorsque l’article corrigé revient, le comité de rédaction s’assure que les corrections demandées ont bien été effectuées et, éventuellement, re-sollicite les expert.e.s qui avaient demandé les corrections. In fine, le comité de rédaction tranche sur l’acceptation ou le refus de l’article, notifie les auteur.e.s de ses décisions et, en cas de refus, motive cette décision.

Tout au long du processus d'édition de la revue, il peut être demandé aux auteur.e.s des précisions et/ou corrections supplémentaires. Le processus total, de la soumission à la publication, est généralement de six mois.

L’article publié fait l'objet d'un contrat de cession de droits entre l'auteur.e et EDL. Au bout d'un an, l'article relève de la Licence Creative Commons CC BY-NC-ND 3.0. Le journal est archivé par EDL en version papier et électronique.

Déclaration d'éthique

Le présent document est basé sur les pratiques éditoriales de la revue, qui correspondent aux lignes directrices établies par le Comité d'éthique de la publication (COPE) en 2011.

EDL est une revue indépendante financièrement qui consulte activement les auteur.e.s, les lecteurs/trices, les membres du comité scientifique, du comité de lecture et du comité de rédaction afin de mieux répondre aux besoins des lecteurs/trices et des auteur.e.s pour améliorer la revue et son élaboration, sans se plier à des considérations commerciales. Les auteur.e.s, les relecteurs/trices et la rédactrice en chef doivent donc signaler tout conflit d'intérêts.

La liberté d'expression est encouragée dans la mesure où elle observe les règles de laïcité, de bienséance, de neutralité politique ou religieuse, etc. Les manuscrits sont évalués sans tenir compte de la nationalité, du sexe, de l'origine ethnique, de l'orientation sexuelle, des croyances religieuses ou politiques des auteur.e.s. La confidentialité, l'anonymat et l'objectivité des manuscrits soumis sont respectés à tous les stades de la rédaction. Le traitement des sujets humains contraire à l'éthique n'est pas accepté. Le plagiat est également interdit: chaque article est scanné avec le logiciel anti-plagiat Compilatio.

Les articles décrivant essentiellement la même recherche ne devraient pas être publiés dans plus d'une revue. Soumettre le même article à plus d'une revue constitue un comportement de publication contraire à l'éthique et est inacceptable. Les manuscrits qui ont été publiés ailleurs ne peuvent pas être soumis. De plus, les manuscrits en cours d'examen par la revue EDL ne doivent pas être soumis en même temps à des publications.

EDL ne publie pas d’article dont la recherche a donné lieu à des comportements répréhensibles. Le comité de rédaction se rapprochera de l’auteur/des auteurs en cas de soupçon. Si celui-ci est confirmé, l’article sera immédiatement refusé, à n’importe quel moment du processus. Si le soupçon n’est soulevé qu’après la publication, le comité de rédaction publiera toute correction, clarification ou rétraction nécessaire dans le numéro suivant de la revue papier et dans la version pdf du numéro concerné, avec des explications et excuses dans les deux cas.